H5

Si depuis Warhol, la société de consommation est le sujet récurrent de travaux artistiques, H5 l’envisage en tant qu’acteur du système. En imaginant un territoire qui intègre tous les outils de la communication, le collectif propose de comprendre les mécanismes de cette discipline pour mieux s’en libérer. Ainsi, l'exposition met en scène un système ambigu qui s’incarne dans une esthétique de jeu et de bonheur et dont l’enfance, fantasme de pureté, lieu de l’utopie et du désir, est la cible idéale.
HELLO™ est partout : une machine de guerre qui enchante les petits et questionne les grands.


SOURCE : LA GAITE LYRIQUE

video
La Gaité Lyrique à Paris accueille le collectif H5 à partir du 11 Octobre 2012 jusqu'au 30 Décembre 2012.
H5 propose un parcours ludique et parfois inquiétant à travers la stratégie marketing d’une marque forcément sympathique.


video
H5 (François ALAUX, Hervé de CRECY, Ludovic HOUPLAIN), Logorama, 2009.
Version française. Durée :  16' 15 ''.

 Juste avant sa mort, George Harrison a demandé à H5 de réaliser le clip de son dernier single qui traitait de la société de consommation. Le projet n’a malheureusement jamais pu aboutir. Mais H5 s’en est inspiré pour réaliser le court-métrage Logorama. Le film dépeint pendant 16 minutes le consumérisme aliénant à travers plus de 2000 logos et mascottes appartenant aux plus grandes entreprises. H5 voulait peut-être aussi faire allusion à son travail dans la publicité, comme une sorte de réflexion personnelle. Logorama a été acclamé par la critique en ouvrant le festival du film de Sundance en 2010. Il a également remporté un Academy Award du meilleur court-métrage d’animation en 2010.




video
 H5, clip Special Cases de MASSIVE ATTACK, 2003.

Massive Attack , les pionniers du trip hop ont appelé H5 la veille de noël pour leur demander s’ils pouvaient réaliser le clip de “Special Cases” juste une semaine après, le 31 décembre. Dans la foulée, le groupe leur a aussi demandé de soumettre leurs idées le 25 décembre.

 
 

video
H5, clip The Child d'Alex GOPHER,1999. 

SOURCE : ALEX GOPHER
 

H5, Superdiscount, pochette vinyle de l'album d'Etienne de CRECY,1997.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire